Archive 'Logiciel libre'

Pizza à emporter et livraison à domicile grâce à un site web open-source

Vendredi 23 décembre 2011. Posté par open-stream in Divers, Inclassable, Logiciel libre. Pas de commentaire.

Commande ta Pizza, Pizza a emportée, ou livraison a domicile

Cela fait un petit moment que je n’ai plus poster sur ce blog. Une des raisons est le manque de temps du à la réalisation d’un projet : www.commandetapizza.fr

En effet l’envie m’est venu de mettre à disposition des pizzerias faisant de la vente à emporter ou de la livraison a domicile, un e-commerce open-source avec tout les avantage que cela peut leur apporter.

De l’autre coté les consommateurs pourront trouver leur menu en ligne et commander en ligne la pizza qu’ils cherchent !

Un système de fidélisation est également prévu (cadeaux avec x commandes, …).

Je prévois de réutiliser le concept pour les autres type de restauration.

Le principe :

  • les prix sont les mêmes que si la commande avait été réalisée directement auprès du pizzaiolo
  • Le pizzaiolo ne paie que si une commande est passée (par une prise de commission sur la vente), la mise en place est gratuite et il n’y a pas de durée d’engagement ou de frais de résiliation.

J’espère que le concept vous plaira ! Si oui, … Faite du bruit!

 

Nouveauté d’Evolution 2.32.2 dans Ubuntu Natty

Mardi 12 avril 2011. Posté par juan in Evolution, Gnome, Logiciel libre. Pas de commentaire.

Je viens de découvrir une fonctionnalité d’Evolution, le client mail par défaut de l’environnement de bureau Gnome.

En fait, dans le cadre de mon activité professionnelle, j’utilise beaucoup les listes de diffusion. Lorsque l’on diffuse sur une liste, l’en-tête du message diffusé est :
- Expéditeur : utilisateur@ndd.ext
- Destinataire : liste@ndd.ext
- Répondre à : liste@ndd.ext

Or, lorsque vous cliquez sur le bouton « Répondre » d’Evolution, soit vous souhaitez adresser la réponse à toute la liste, soit uniquement à l’expéditeur du message. Et bien, je viens de découvrir qu’Evolution vous interpelle pour éviter l’erreur d’inattention :

Je ne sais pas si ça existait déjà dans les autres versions d’Evolution, mais personnellement, c’est la première fois que je vois ce message.

Quoiqu’il en soit, cette fonctionnalité est une excellente initiative de la part des développeurs du client Mail.

Bonne correspondance à tous,

openSUSE, Gnome 3, Unity : bilan d’une semaine bien remplie

Vendredi 8 avril 2011. Posté par juan in Distribution GNU/Linux, liberte, Logiciel libre, Open Stream, openSUSE, Ubuntu. Pas de commentaire.

Quelle semaine ! Tout d’abord, l’événement majeur de cette dernière est incontestablement la sortie de Gnome 3. Maintes fois annoncé, autant de fois repoussé, Gnome 3 était presque devenu le « Duke Nukem » des environnements de bureau ! Quoiqu’il en soit, j’ai vraiment hâte de le tester. J’espère en avoir le temps la semaine prochaine… Mais bon, en attendant, je vous invite à jeter un coup d’œil aux release notes ainsi qu’au communiqué de presse officiel.

L’autre grande sortie de ces deux dernières semaines est la Beta d’Ubuntu 11.04 et de son nouvel environnement de bureau « concurrent » de Gnome 3 : Unity. Je le teste en ce moment et je dois avouer que ce n’est pas dégeu. Bon, j’avoue que ça annonce clairement la couleur quant à l’avenir d’Ubuntu et de la volonté de le porter sur tablette. J’ai l’impression que de toute façon, le PC tel que nous le connaissons aujourd’hui n’est plus la plateforme de prédilection des développeurs et ergonomistes. Quoiqu’il en soit, Unity se révèle plutôt sympa. Je le trouve cependant beaucoup moins pratique à l’usage que Gnome 2 classique mais peut-être est-ce dû à mes habitudes ou tout simplement à la jeunesse de cet environnement de bureau. Pour l’instant, je n’ai pas trop grand chose à dire dessus sinon que la fonctionnalité Drag-and-Snap implémentée d’origine est vraiment parfaite. Petit bilan rapide d’Unity après deux jours d’utilisation :
Les + :
- Drag-and-Snap
- visuellement attractif
- fluide
- prometteur

Les – :
- le dock est beaucoup trop gros à mon goût
- le dock a un comportement plus qu’aléatoire (il se rétracte… ou pas… enfin, c’est selon son humeur)
- le lanceur d’applications est une catastrophe visuel tellement il prend de la place (voir ci-dessous)
- personnalisation impossible de la barre des tâches et du tableau de bord

Concernant openSUSE, je continue doucement mais sûrement mon bonhomme de chemin avec cette distribution et KDE. Mes premières impressions étaient très bonnes mais je trouve que KDE est tout de même beaucoup plus « bordélique » que Gnome. Je me perd encore assez fréquemment dans les menus… J’ai également du mal à passer à certaines applications KDE. En particulier avec Akregator et Kmail. Mais bon sang, est-il donc possible de synchroniser Akregator avec Google Reader ?

Concernant ma quête de liberté, c’est avec beaucoup de regret que j’ai dû mettre en stand-by ma dégooglisation. La cause ? Un manque de temps et – j’avoue – de motivation. Après mon déménagement du mois de décembre dernier, je n’ai plus relancé mon serveur perso… En même temps, vu le débit pourri que j’ai actuellement sur ma ligne ADSL, je ne suis pas sûr que m’auto-héberger soit une excellente solution ! Donc, depuis décembre, mon serveur (un MSI Wind U100) dort toujours dans son placard. Pour la partie manque de motivation, cela vient également d’un constat : les services Google sont exceptionnellement bien foutu ! Ne serait-ce que Gmail ou Google Reader. Cela dit, ce n’est que reculer pour mieux sauter. Dès que la maison que ma future et moi-même faisons construire sera finie, je compte bien reprendre le large vers la Liberté avec un grand L…

Enfin, je réfléchis beaucoup à la suite de l’aventure Open Stream. À un peu moins de deux ans d’existence, je me pose des questions quant à sa ligne éditoriale. Je ne sais pas s’il ne serait pas intéressant de l’ouvrir à d’autres sujets, quitte à en faire un blog plus personnel. Cela me permettrait de faire plus de digressions sur des sujets qui me tiennent à cœur mais qui ne concerne pas forcément le Libre, de donner mon avis sur certains produits ou événements… bref, donner à Open Stream une dimension plus personnelle. À voir…

En attendant, bon week-end à toutes et à tous.

Sortie de Firefox 4 – PPA pour Ubuntu 10.04 et 10.10

Mercredi 23 mars 2011. Posté par juan in Astuce, Logiciel libre, Ubuntu. Pas de commentaire.

Cela ne vous aura certainement pas échappé, mais hier est sorti la version stable du tant attendu navigateur de la Fondation Mozilla : Firefox 4.

Pour ceux qui tournent sous Ubuntu 10.04 ou 10.10 et qui voudraient mettre à jour Firefox, il suffit d’ouvrir le Terminal et d’y taper :

sudo add-apt-repository ppa:mozillateam/firefox-stable
sudo apt-get update && sudo apt-get upgrade

Et voilà :

Bonnes mises à jour !

Source : omgUbuntu

Ça fait longtemps…

Vendredi 4 mars 2011. Posté par juan in Distribution GNU/Linux, Logiciel libre, Open Stream. Pas de commentaire.

Bonjour à tous,

Ça fait longtemps qu’il n’y a pas eu d’activité sur ce blog mais rassurez-vous, il n’est pas à l’abandon. Nous allons revenir prochainement à la rédaction de billet.

Je vais bientôt reprendre mes tests de distributions que j’avais dû mettre de coté fin depuis décembre 2010. Cela dit, je ne peux pas promettre que j’arriverai à tenir la cadence d’une distribution par mois… En effet, mes projet personnels les plus importants à l’heure actuelle reste mon mariage et la construction de ma maison (d’où mon manque de temps ces deux derniers mois ^^).

D’ailleurs, pour mon prochain test de distribution, ça me tenterait bien de tester une version KDE. Quelle distribution KDE me conseillez-vous ?

Sinon, quelques mots sur mes deux distributions du moment :

Frugalware (portable perso) : ça fait maintenant quelques mois que je tourne sur Frugalware et j’avoue que j’en suis pleinement satisfait. Je n’ai eu aucun bug ni soucis dramatiques en utilisation normale. Bref, je ne peux que recommander cette distribution à ceux qui voudraient tester autre chose qu’Ubuntu. Le + de Frugalware : j’adore son thème graphique qui est franchement magnifique et j’adore le principe des installations minimales qui permettent de « monter » son système  »aux petits oignons ».

Ubuntu (fixe boulot) : après avoir brièvement testé Natty, je suis revenu à Maverick. En effet, Natty était vraiment trop instable (crash régulier de mon carnet d’adresse voire d’Evolution, crash fréquent de LibreOffice, etc.). Je ne jette aucunement la pierre à Natty puisqu’il s’agit d’une version Alpha et qu’il est normal qu’elle soit instable. C’est plus un manque de patience (de temps ?) de ma part qu’autre chose. J’ai tout de même tenté de bosser avec Unity et j’avoue qu’au jour d’aujourd’hui, c’est impossible. En tout cas, pour moi. Il faudra vraiment que je m’habitue à ce nouveau concept de bureau… ou alors, passerai-je peut-être à Gnome3 ? Pour l’instant, je ne peux pas vraiment comparé car je n’ai pas testé ce dernier. Bref, Gnome2 fait largement son boulot donc je le garde et pour la suite… wait and see…

Je me permet également d’applaudir tous les développeurs, traducteurs, testeurs, bref… tous les acteurs de ces deux distributions qui font un boulot formidable et qui oeuvre pour la même cause : le Libre ! Bravo à tous pour votre boulot.

Bon, j’avoue que ce billet n’est pas du tout constructif mais c’est plus un billet de « je remet un pied à l’étrier » qu’un véritable article. Cela dit, j’espère que avoir à nouveau le temps ces prochains jours pour pondre un billet un peu plus intéressant… que ce soit sur Frugalware, Ubuntu ou… Android ;)

À tout bientôt,

Frugalware : installer une carte Wifi (Intel Wifi Link 1000 Series)

Jeudi 9 décembre 2010. Posté par juan in Distribution GNU/Linux, Frugalware, Logiciel libre. 3 Commentaires.

L’avantage d’une installation « base », c’est qu’on peut se monter un système « aux petits oignons ». L’inconvénient (qui n’en est pas réellement un), c’est qu’il faut tout installer et configurer soi-même. Je vous propose donc un petit guide rapide sur l’installation d’une carte wifi. Ce tutoriel sera basé sur les cartes Wifi équipée du chipset Intel Wifi Link 1000 Series.

L’installation et la configuration du Wifi reposent sur deux étapes : installation des pilotes du chipset, puis installation d’un logiciel de gestion de réseaux.

1. Installation des pilotes du chipset

Avant d’installer un pilote, il faut d’abord savoir quel matériel intègre votre ordinateur. Pour identifier votre carte Wifi, utilisez la commande (en root) :

lspci

Dans mon cas, j’obtiens :

Comme vous pouvez le constater, je dispose bien d’un chipset « Intel Corporation Wifi Link 1000 Series ».

Un fois le chipset connu, il suffit de chercher le pilote adéquat.

Pour trouver le pilote, passez par GFpm. En saisissant « intel » dans le champ de recherche, on trouve assez vite le bon pilote. Il suffit alors de le sélectionner et de l’installer :

Ou, plus simplement, en ligne de commande, il suffit de faire :

pacman-g2 -S iwlwifi-1000-ucode

Le pilote de la carte Wifi est installé. Maintenant, passons à l’installation du logiciel de gestion de réseaux. J’ai choisi Network-Manager mais vous pouvez opter pour Wicd, Connman ou autre.

2. Installation de Network-Manager

Pour installer Network-Manager, vous pouvez passer par l’interface graphique (GFpm) ou la ligne de commande. Perso, je vous recommande la ligne de commande (vous avez complètement la main sur ce que vous installez). Une fois connecté en root, tapez :

pacman-g2 -S networkmanager nm-applet

Le paquet networkmanager contient le logiciel, et le paquet nm-applet (comme son nom l’indique), l’applet pour la barre des tâches de l’environnement de bureau Gnome.

Network-Manager installé, il ne vous reste plus qu’à activer le service Network-Manager (via gServices) et le tour est joué !

Bonnes connexions !

Frugalware : premier bilan à mi-mandat

Jeudi 18 novembre 2010. Posté par juan in Distribution GNU/Linux, Frugalware, Logiciel libre. 6 Commentaires.

Ça  fait maintenant 2 semaines que Frugalware est devenu ma distribution principale… enfin presque ! Aujourd’hui, je vous propose de faire un premier point rapide sur ce système d’exploitation GNU/Linux.

Sommaire :

1. Installation et reconnaissance du matériel
2. Premier contact : thèmes et interface
3. Utilisation au quotidien
4. Premier bilan

(Lire la suite…)

Frugalware : Astuces à l’installation et post-installation

Vendredi 5 novembre 2010. Posté par juan in Distribution GNU/Linux, Frugalware, Logiciel libre. 4 Commentaires.

Aujourd’hui, j’ai enfin réussi à passer mes deux derniers postes à Frugalware. Pour deux d’entre eux, j’ai du ruser et surtout faire appel à Devil505 !

En fait, je dispose de trois machines : un PC fixe personnel, un PC fixe professionnel (celui du boulot en fait) et un utlra-portable :

  • PC fixe perso : Asus P5W-DH Deluxe, 4 Go RAM Corsair, Core 2 Duo E6600, Asus Silent 7600 GS
  • PC fixe pro : Asus V-P5G45, 4 Go RAM, Core 2 Quad 2.5Ghz,  Asus Silent 8400 GS
  • Ultra-portable : Asus UL30A QX105V

Oui, je sais, j’adore la marque Asus :P

(Lire la suite…)

Novembre 2010 : Frugalware

Jeudi 4 novembre 2010. Posté par juan in Distribution GNU/Linux, Frugalware, Logiciel libre. 3 Commentaires.

Pour ce premier mois de test, j’ai choisi : Frugalware !

Ça y est, je l’ai installé sur mon PC perso. Pour preuve :

Mes premières impressions « à froid » sont plutôt positives ! Je ne suis pas trop dépaysé par Frugalware du fait que j’ai installé la version Gnome… et Gnome, c’est Gnome quoi !

Je n’ai pas encore eu le temps de vraiment fureter dans le système mais j’avoue que déjà, cette distribution me plaît. :P

Bon, j’ai du « merdouiller » un peu à lors de l’installation car j’ai tout plein de logiciel installé de base (dont des applications KDE). Mais bon, ce n’est pas plus gênant que ça quand on part à la découverte d’un nouveau système.

J’ai un peu du mal avec « pacman » pour les mises à jour ou les installations de logiciels mais je pense que c’est comme tout… faut s’habituer au changement (d’ailleurs, la commande c’est « pacman -Su » ou « pacman-g2 -Su » ?).

Pour résumer, après 3 ans d’Ubuntu intensif, ça fait bizarre de changer de distrib en dur (vu que d’habitude je teste sur Qemu ou VirtualBox).  Donc c’est bizarre, mais pas désagréable. Ça me rappelle un peu mes premiers pas avec Ubuntu, la découverte de Gnome en moins.

Pour remplir correctement ma mission « 1 mois = 1 distribution », il faut encore que j’installe Frugalware sur mon portable (Asus UL30A) et sur mon PC du boulot. Bon, pour ce dernier, je ne promet rien. Je l’installerai uniquement si j’en ai le temps.

Sinon, va aussi falloir que j’aille traîner un peu sur le forum frugalware-fr, histoire de mieux prendre en main cette distribution.

To be continued ! :D

Une distribution GNU/Linux par mois !

Samedi 30 octobre 2010. Posté par juan in Distribution GNU/Linux, Logiciel libre. 11 Commentaires.

Comme vous l’aurez sans doute remarqué en lisant mes billets précédents, Ubuntu est ma distribution GNU/Linux de prédilection. J’aime sa facilité d’accès, ses thèmes, sa philosophie et le fait que chaque version apporte son lot de nouveautés. On peut être pour ou contre Ubuntu et Canonical (son sponsor principal), mais on ne peut nier que cette distribution est aujourd’hui une locomotive du Libre.

Cela dit, nombreuses sont les distributions de qualité. En fait, on pourrait simplement dire : nombreuses sont les distributions. Chacune d’entre elle est essentiel au Libre puisque avoir le choix est la base même de la liberté.

Malgré mon « amour » pour Ubuntu, je me demande souvent quelle serait ma vie numérique si je convolais avec une autre. Plus sérieusement, j’aimerai bien savoir ce que les autres distributions ont dans le ventre. Alors, certes, il m’arrive régulièrement de tester rapidement telle ou telle distribution sur Qemu. Mais force est de constater que quelques heures ne suffisent pas pour appréhender le potentiel d’un système GNU/Linux.

J’ai donc décidé de me lancer dans une expérience que j’aimerai partager avec vous. D’ici quelques jours, j’installerai une distribution « en dur » à la place de ma bien aimée Ubuntu, et je l’utiliserai pendant 1 mois. À la fin de ce mois d’utilisation, je ferai un bilan de la distribution avant de la remplacer par une autre et ainsi de suite. Ces bilans seront forcément subjectifs car ils découleront de mon expérience personnelle. Mon objectif : Passer en revue un maximum de distribution pour avoir une vue globale des environnements GNU/Linux !

J’avais pensé commencer par Frugalware ou Archlinux. Qu’en pensez-vous ?

Sinon, quelle distribution me conseillez-vous ?